Votre peau

Pourquoi la peau est-elle si importante?

La peau est l’organe le plus grand du corps humain, mais aussi le plus grand, tant par sa superficie que par son poids. Cet organe dynamique subit de nombreux changements tout au long de la vie. La peau revêt une importance essentielle au niveau de notre forme globale et de notre bien-être, et se renouvelle tous les 28 jours environ.  

La peau remplit de nombreuses fonctions (protection, maintien de la température du corps, fonction sensorielle, production de vitamine D, etc.). Elle est donc bien plus que simplement l’emballage de notre corps. Elle joue également un rôle psychologique et social important. Une belle peau ferme est considérée comme un signe extérieur de jeunesse et dope l’estime de soi. 

Nos produits

À quoi ressemble notre peau à l’intérieur?

La peau est constituée de 3 couches principales, chacune ayant ses propres caractéristiques et fonctions:

  • L’épiderme

    Il s’agit de la couche supérieure de la peau. L’épiderme a une fonction protectrice et constitue une sorte d’armure contre les attaques extérieures. Un épiderme en bonne santé est le garant d’une peau souple, élastique, hydratée et ferme. L’épiderme se compose lui-même de 5 couches qui veillent au renouvellement de la peau en évoluant du stade de cellule à celui de peau morte dans un processus cyclique. L’épiderme contient en outre des cellules de pigmentation appelées mélanocytes qui définissent la couleur de la peau tout en la protégeant des rayons UV.  

  • Le derme

    Cette couche se situe sous l’épiderme et se compose principalement de tissu conjonctif. C’est le derme qui donne à la peau toute sa fermeté. Les fibroblastes sont les principales cellules du derme. Elles sont primordiales pour la fermeté, la souplesse et l’élasticité de la peau. Ces cellules spécialisées sont en effet de véritables usines de collagène (pour la fermeté), d’élastine (pour l’élasticité) et d’acide hyaluronique (pour l’hydratation). 

  • L’hypoderme (tissu conjonctif sous-cutané) 

    C’est la couche la plus profonde de la peau. L’hypoderme se compose principalement de tissu conjonctif et adipeux. Il joue un rôle dans l’atténuation des chocs et le stockage d’énergie sous la forme de graisse. Il sert en outre d’interface entre le derme et les tissus situés au-dessous de lui. 

Comment la peau évolue-t-elle au fil des années?

Notre peau change à mesure que nous vieillissons. Le vieillissement de la peau est un phénomène normal et naturel qui apparaît dès l’âge de 25-30 ans.
 
Il est dû à une combinaison de divers facteurs. Des facteurs internes (les gènes, l’âge biologique, l’ethnicité, le type de peau) comme externes (exposition au soleil, tabagisme, pollution, stress, prise d’alcool, déséquilibre alimentaire ou hormonal) entraînent en parallèle un vieillissement structurel de la peau sous la forme de rides et de tâches pigmentaires. 

Au fil des années, la structure essentielle de maintien de la peau se détériore. La production naturelle de collagène, d’acide hydrique et d’élastine diminue avec l’âge, ce qui cause une perte de fermeté et de souplesse de la peau, ainsi qu’une réduction de son hydratation. Avec les effets conjugués de facteurs externes tels que l’exposition au soleil, la pollution, le tabagisme, etc., la peau finit par s’affiner, se détendre, s’assécher, se fragiliser, se pigmenter et devient surtout plus vulnérable. Progressivement apparaissent des lignes fines, des pattes-d’oie, des ridules et des rides profondes. C’est alors que la peau jeune est radieuse fait place à une peau « mûre ». 

Pourquoi le collagène, l’élastine et l’acide hyaluronique sont-ils essentiels pour une peau jeune ?

Le collagène

Le collagène est une protéine présente naturellement dans l’organisme humain et animal. Il se présente sous une forme fibrillaire qui confère leur structure aux tissus corporels et permet notamment de garder une peau ferme, flexible et résistante. Le collagène n’est pas uniquement présent dans la peau. On en trouve également dans les veines, les os, les tendons, les ligaments, le cartilage, les ongles, les cheveux et les dents. 
Cette protéine de l’organisme représente un tiers de toutes les protéines présentes dans notre organisme et pas moins de 70 % du tissu qui confère sa fermeté à la peau. Il existe plusieurs types de collagène. Les types I et II sont les plus importants pour la peau.

Les fibroblastes

Les fibroblastes sont des cellules spécialisées qui se trouvent dans le derme et produisent en permanence du collagène. Entre 25 et 30 ans, la production de collagène ralentit en même temps que le collagène se dégrade plus rapidement. (Fig. X) À partir de ce moment, les fibres élastiques de la peau commencent à perdre de leur structure et de leur résistance. La peau devient plus fine et plus sèche. Elle perd en volume, en fermeté et en brillance. De fines lignes, des rides et d’autres signes de vieillissement de la peau apparaissent sans cesse. 

Une peau vieillie traduit donc la détérioration, la fragmentation et une désorganisation de la structure du collagène dans le derme. Cela ne résulte pas seulement en une réduction de la synthèse de collagène, mais aussi de la production d’élastine et d’acide hyaluronique. 

L’élastine 

L’élastine est une protéine qui joue un rôle clé au niveau des vaisseaux sanguins et le tissu pulmonaire, mais aussi de la peau. Il lui confère souplesse et élasticité, ce qui lui permet de retrouver sa position initiale après avoir été plissée. Avec l’âge, les fibroblastes produisent moins d’élastine, ce qui réduit donc l’élasticité de la peau et contribue à l’apparition des rides et ridules.  

L’acide hyaluronique 

L’acide hyaluronique est une substance organique présente dans la peau, mais aussi dans les yeux, les articulations, les gencives, le tissu conjonctif... C’est le champion de l’hydratation. Les molécules d’acide hyaluronique fixent jusqu’à mille fois leur poids en eau et garantissent une hydratation optimale de la peau. Au cours du processus de vieillissement, la quantité d’acide hyaluronique présente dans l’organisme diminue, ce qui résulte en une peau sèche, terne et relâchée. Grâce à ses puissantes propriétés hydratantes, l’acide hyaluronique contribue à réduire les effets du vieillissement. 

Des études scientifiques ont démontré que la prise de collagène peut stimuler les fibroblastes à synthétiser de nouvelles fibres de collagène. Les produits anti-vieillissement boosters de collagène peuvent par conséquent être de précieux alliés pour conserver une peau visiblement saine, ferme et jeune.